Biodiversité pour tous

La labellisation

Qu'est-ce que le label ?

Le label de qualité « Biodiversité pour Tous » est un label indépendant décerné par l’association aux acteurs qui se distinguent par la contribution qu’ils apportent à la conservation de la diversité biologique de proximité.

Basé sur un engagement volontaire, il est accessible à tous les acteurs souhaitant s’engager dans la préservation et le développement de la biodiversité locale : entreprises, industries, collectivités, associations, écoles, particuliers...

Quels sont les critères d’obtention du label ?

Le label est une certification validant l’aménagement et la gestion d'un site en accord avec les critères de préservation de la biodiversité définis par l’association.

Le label se décline en plusieurs niveaux, de l’engagement à l’excellence. Par conséquent, que vous débutiez dans l’approche ou que vous ayez déjà bien pris en compte tous ces critères, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous conseillerons.

Extrait des critères :

  1. Au moins 30% des terrains entourant les bâtiments doivent être aménagés de façon naturelle.
  2. Des aménagements pour la faune sauvage seront créés, si possible, tels des nichoirs, des hôtels à insectes, des abris à hérissons...
  3. Les surfaces doivent comporter des espèces autant que possible indigènes et adaptées à l’écosystème local.
  4. L’usage de biocides (fongicides et insecticides) et d’engrais sur les surfaces naturelles est interdit. Si un traitement se révèle toutefois nécessaire on utilisera de préférence des produits biologiques ménageant les auxiliaires. L’usage d’herbicides reste proscrit sur l’intégralité du site.
  5. Les matériaux utilisés pour les aménagements naturels doivent avoir un minimum d’impact négatif sur notre planète.
  6. Pour les espaces de stationnement, des revêtements perméables (dalles alvéolées, parkings enherbées...) sont requis. Les voies de circulation et les voies piétonnes seront en revêtement poreux (allées de graviers ou pavés). Sous réserve que la réglementation n’interdise pas l’infiltration pour cause de risque de pollution. Les matériaux d’origine locale sont à privilégier.
  7. L’entretien courant des sites doit respecter les critères évoqués précédemment.

Précision importante : bien évidement comme dans la nature, la perfection n’existe pas, mais on peut s’en rapprocher. Il peut exister des contraintes incontournables sur les sites, aussi, chaque critère peut se discuter de manière à trouver les bons compromis.

Quelles sont les étapes de la labellisation ?

1. La candidature

Le dossier de candidature est accessible sur simple demande auprès de l’association. Une fois renseigné et signé, il est à retourner auprès de notre équipe qui l’instruira et demandera des compléments si besoin.

2. La visite du site

Si le dossier est complet et validé, une visite du site est organisée.

La visite fait l’objet de la rédaction d’un rapport détaillé intégrant nos observations et préconisations au regard de la préservation et de la restauration de la biodiversité locale. Ce rapport d’audit est transmis au comité de labellisation accompagné de l’avis de l’auditeur.

3. L’attribution du label

La commission statue tous les 2 mois sur les bases du rapport de visite et de l’avis de l’auditeur. Selon les besoins, elle peut demander des garanties ou des engagements complémentaires ou encore organiser des suivis annuels pour les points les plus sensibles.

Les refus ou acceptations sont notifiés au plus tard la semaine suivant la réunion et sont accompagnés du rapport d’audit.

Le label est attribué pour une durée de 3 ans. Pendant cette période le site s’engage bien évidemment à respecter tous les engagements pris lors du dépôt du dossier et à informer l’association de tous changements majeurs.

Le forfait de labellisation intègre un certificat encadré ainsi que la promotion médiatique locale. Le lauréat sera valorisé sur le site internet de l’association.

4. Le renouvellement du label

Le label est attribué pour une durée de 3 ans. Passée cette période, le site fera l’objet d’une visite de renouvellement.

Quel est le coût de la certification ?


Ils sont labellisés

L’EuroAirport de Bâle Mulhouse Fribourg

L’EuroAirport un havre de biodiversité, le concept peut surprendre et pourtant les chiffres sont là : 112 espèces d’insectes, 6 espèces d’amphibiens, 9 espèces de chauve-souris, 59 espèces d’oiseaux et 259 espèces végétales ont été recensées dont 4 espèces rares ou menacées.

L’EuroAirport apparait comme un bel exemple de la compatibilité entre une activité économique intense, en plein essor et en mutation constante, et la préservation de la nature. Ce résultat n’est pas le fruit du hasard, mais d’une volonté assumée d’agir pour la protection de la biodiversité.

C’est dans ce contexte que l’EuroAirport a été labellisé en janvier 2017.

Les points remarquables :

  • La présence de plus de 30% d’espaces naturels dont quelques « bijoux » de biodiversité telle une gravière sèche.
  • La plantation de végétaux majoritairement endémiques.
  • La grande richesse d’espèces faunistiques et floristiques présentes sur le site.

Jung Électroménager

Proche de la zone réservoir de biodiversité qu’est le ried de la Zorn, cette entreprise a fait le choix pionnier de la prise en compte de la biodiversité sur son site.

Les points remarquables :

  • Suppression des phytosanitaires,
  • Présence d’arbres endémiques
  • Et surtout existence d’une authentique prairie avec des fleurs sauvages, entretenue de façon durable.

En Suisse

En vingt ans d’existence, la fondation Nature et Economie a labellisé plus de 460 entreprises selon un cahier des charges identique à celui de Biodiversité pour tous.

Plus de 40 millions de m² d’espaces extérieurs proches de l’état naturel ont été créés sur les sites des entreprises suisses. Voir https://www.natureeteconomie.ch.